Rencontre habitat participatif grenoble

Elles répondent à des objectifs pluriels:.


  1. tinder rencontre sérieuse.
  2. Formulaire de recherche.
  3. site belge de rencontre gratuit!

Un plan vous sera fourni pour vous rendre sur place accès en transport en commun possible pour toutes les visites. Début à 10h00 et 15h Et des films: Sans vous inscrire, vous pourrez toujours venir pour le Parcours Découverte: Pour créer des paragraphes, simplement insérez une ligne vide entre eux.

Veuillez laisser ce champ vide: Coeur Toile de Vie Recherche location dans le Projet Caraïbe Autres Terres dans le Terre et Batiment mais pas Seul Terre en Vue dans le Recherche Partenaires pour la Création d'un Écolieu Elargissement dans le Renforcement de la Charpente d'une Longère Construction dans le La revue Passerelle Eco Livre: Introduction à la Permaculture, de Bill Mollison Livre: Faire Ensemnble, outils participatifs Livre: Graines de Permaculture Livre: Premiers Pas en Permaculture Compléments à la revue Autres lectures.

La revue Passerelle Eco: Actualité du réseau éco Annonces de l'Écovillage Global Articles dans la revue. Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France: Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique: Dossiers thématiques: Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations Elles répondent à des objectifs pluriels: Un éco-quartier est né en … Visite guidée par Charles Fourey architecte coordinateur du projet.

Début à 10h00 et 15h00 Le PasSage Grenoble: Début à 9h30 et 15h00 La Salière Grenoble: Début à 9h30 et 15h00 Domisilami Grenoble: Petit collectif intergénérationnel tout juste terminé implanté dans le quartier Saint Bruno. La valeur dégagée servira à financer de nouvelles constructions. Le locataire a toujours des charges mais cette fois-ci il va payer une redevance qui correspond à un loyer et des parts acquisitives.

La coopérative a toujours les mêmes charges. Un projet de loi devrait être proposé très prochainement. Au fur et à mesure du désendettement, la redevance va être de plus en plus composée de capital. Nos concitoyens sont sensibles aux alternatives que vous portez. Le relais des institutionnels a commencé et le soutien de la ministre est assuré.

Vous êtes maintenant une force de proposition légitime et efficace. Il faut ouvrir le dialogue. De la conception du logement à la vie en commun au sein du quartier, il faut favoriser une plus grande implication des habitants dans leur habitat. La richesse de ce secteur réside dans sa pluralité et dans sa diversité. Si nous voulons en faire un mode de production du logement à part entière, nous devons donner à ce secteur une légitimité législative et réglementaire.

Les chantiers sont nombreux: Les projets soutenus par la ville progressent: La Metro est engagée dans une opération de mixité locatif-accession sociale 25 logements à Fontaine , avec recrutement par appel à candidature et partenariat. Cela concerne tous les territoires, sans oublier le milieu rural. Il faut débloquer les freins juridiques, faire évoluer la société civile. La région est engagée dans des actions importantes: De la concertation à la participation: Ils seront présentés alternativement par des collectivités et des collectifs de citoyens.

On comprend pourquoi il y a un retour de ces utopies réalistes après des années ultra libérales. On assiste à une demande de développement durable, de mixité sociale et de démarches anti-spéculatives. En France, cette injonction génère une multitude de textes pour obliger à la concertation. Quatre projets vont être présentés successivement. Une méthode pragmatique Le projet a commencé en mars Planification du projet Les ateliers urbains se sont déroulés pendant 8 mois.

Objectif de cette première étape: Il faut prendre en compte non seulement les habitants mais aussi les usagers des espaces urbains. Le site est un espace de 80 hectares dans un quartier populaire entre Roubaix, Tourcoing et Watrelot. Deuxième héritage: Le projet était célébré au nom du renouvellement urbain et de la reconversion industrielle. Les collectivités et les aménageurs ne prennent pas en compte la vie associative. Le projet se négocie entre des entreprises et des collectivités.

On va essayer de constituer de nouvelles alliances avec les nouvelles institutions et entreprises pour fabriquer autrement et pour que les gens puissent participer. Méthode Pour permettre cette participation il faut refaire des choses à taille humaine. Il y a donc trois projets phares autour de cette politique. Village dans le sud de la Loire, hectares avec habitants. Habitat très dispersé. En ce qui concerne la gouvernance, il semble important que les institutions autorisent la constitution de paroles collectives et autonomes. Pour cela elles doivent donner des moyens propres aux habitants leurs permettant de monter en qualification, de choisir eux-mêmes et de défendre leurs idées.

La zone repérée est à 1 km du village à proximité des réseaux. La spécificité du projet réside dans le fait que la commune est soumise à la loi montagne. La commission des sites a accepté le projet sous certaines conditions. Le principe était donc de faire de ces contraintes, des atouts. Les élus ont essayé de se former au moyen de colloques, de forum. Le premier comité de pilotage a permis de faire le diagnostic de territoire.

Il y a eu beaucoup de participation des habitants actuels et de potentiels futurs habitants. Puis une rencontre avec les professionnels et les potentiels futurs habitants a été organisée. En parallèle de tout cela des ateliers ont été mis en place afin de réaliser des esquisses de scénarii en tenant compte des contraintes et des souhaits de la municipalité et des candidats.

Il est situé au milieu de très beaux quartiers dans une zone où il y a énormément de jardins. Le groupe Saint Vincent de Paul est constitué de personnes. Le projet a été bien accueilli par la mairie du 14eme. Leurs propositions doivent être soutenues au sein du Conseil de Paris. Elles sont mises en place par les adjoints du maire de Paris et par les départements techniques qui y sont associés. La participation implique la formation. Les élus doivent faire de vrais choix et de vrais arbitrages.

Il faut prendre en compte la population en général. Témoignage "retour de voyage à Tübingen" avec quelques images pour montrer l'échelle. Les outils de planification classique pour le logement du type PLU et PLH sontils utiles pour favoriser le développement de l'habitat participatif? La diversification des statuts des occupants accession, coopératives d'habitants, locatifs? La diversité des montages auto-promotion, convention avec un bailleur, CPI? Compte rendu de la table ronde Nombre de participants environ personnes réparties de manière équilibrée entre les représentants des collectivités élus et techniciens, les professionnels, les habitants et membres de groupes-projets.

Ces processus, toujours différents, sont régis par des règles simples mises en place par les collectivités ; Parmi ces règles, on trouve: Lorsque les projets commencent à émerger, ils sont présentés en forum, mis en débat avec la population pour permettre une émulation collective et pousser ces projets le plus loin possible et ainsi répondre aux orientations stratégiques de mixité.

A Tübingen, le processus fait confiance à la créativité des habitants. Pourquoi faudrait-il inventer de nouveaux outils? Quel est le temps des projets? La question des outils est une question importante. La question du temps ne se pose pas en tant que telle, elle se pose en temps de timing: En exemple, M. Alors, comment tient-on sur la durée? Au Béalières, à Meylan, comment le projet a-t-il été possible et comment a-t-on fait pour concilier le temps du projet urbain avec celui des habitants? Le développement du quartier a été rendu possible par: Assez rapidement deux autres groupes se sont formés dont un en locatif social.

Dominique Doré du groupe de la Maison des Babayagas à Montreuil. Mais ces documents évoluent et évolueront de plus en plus pour tenir compte des usages. Annie Dorey: Ensuite chaque groupe vient avec son opérateur et dialogue avec la collectivité. Le fonctionnement est cependant bien plus collégial que le nôtre ; le processus intègre le fait que les projets sont proposés aux autres habitants dans des forums et dans des espaces de réflexions collectives.

Une autre entrée à son positionnement est le développement économique. Pour faire évoluer le modèle de nos villes actuelles, il faut bousculer la règle du jeu et le jeu des acteurs. Pour répondre à ces demandes, la Ville de Strasbourg a lancé 3 appels à projets. Ils pouvaient accueillir des groupes de 3 à 17 logements. Ce deuxième appel à projets a été proposé après analyse des résultats du précédent appel à projets en concertation avec des acteurs locaux, Ecoquartier Strasbourg et le CAUE, mais aussi avec les groupes projets qui avaient échoué à la première consultation.

Le second appel à projets a été décliné en 3 phases. La durée de la deuxième phase était proposée variable de 3 à 5 mois au choix du groupe. En fait elle a duré 5 mois pour chacun des groupes lauréats. Avec son aide, ils devaient finaliser le programme immobilier et travailler la faisabilité financière. La question a tourné autour du choix du terrain et du groupe. Un seul terrain était proposé dans cet appel à projet qui était le 3ème après ceux de et de Dans le dossier de candidature, le groupe devait imaginer quelle vie commune il envisageait, ses besoins en surfaces habitables, sa capacité financière.

Cet accompagnement est quelquefois professionnel, il peut aussi être dispensé par la collectivité elle-même ou être associatif. Les séquencements imposés dans les AAP sont très différents: Ce délai exigeait que les groupes soient déjà constitués. Au contraire, à Lilles les groupes disposaient de 6 mois pour monter un dossier. Pendant les 6 mois la collectivité a animé des ateliers pour permettre aux familles de se repérer et de se constituer en groupes. Les critères de sélection des cahiers des charges sont très différents suivant la collectivité.

Certains sont très exigeants: Cette différence génère une charge de travail très différente. A Lille, 6 groupes se sont positionnés sur le même terrain générant une compétition entre les groupes ; seuls ceux disposant de moyens financiers peuvent se faire accompagner et prendre des risques ; ils sont favorisés. La ville de Paris a lancé une consultation qui pour Stephan Singer est assez surprenante. Les collectivités ont parfaitement conscience de cette mise en concurrence, pour autant, il faut bien situer le sujet: Il est donc important de mettre en place les conditions de réussite de ces AAP.

Pour Stephan Singer, ces conditions de réussite sont: Les AAP sont donc bien la réponse à cette volonté politique de transparence et au fait de vouloir proposer une offre à tout citoyen à pouvoir monter un groupe et candidater. La temporalité: Les jardins partagés sont, pour elle, une réponse.

La phase de construction du VV est en cours et les logements seront livrés au cours du 2ème trimestre A propos du financement de ce projet: Parmi ces 14 derniers, 10 sont réservés aux porteurs de projets futurs habitants et 4 sont destinés à accueillir une résidence sociale en insertion pour des jeunes. Le projet propose une diversité de logements et donc de public: Une seule consigne avait été donnée: Le prix du terrain: Pour ce qui concerne le VV, la communauté urbaine de Lyon: En effet, dans le périmètre du Grand Lyon, les garanties des prêts pour les logements sociaux sont apportées à hauteur de.

Pour contrecarrer cette difficulté, il a été décidé de signer une convention dans laquelle RSH serait en quelque sorte le contre garant pour le compte des collectivités. Les collectivités du Grand Lyon et de Villeurbanne devraient donner leur accord sur cette convention et ainsi apporter la garantie au prêt PLS du VV pour une durée de 40 ans. Pour Emilie Fleury, ce recueil a permis à tous, aux collectivités et aux habitants, de connaître ces initiatives et se projeter dans les futures. La parole est ensuite donnée au pôle des habitants.

Cela a été fait à certains moments en France et cela est tout à fait reproductible. La rencontre avec le groupe a été une bonne opportunité pour les 2 partenaires. Ce témoignage conclue la table ronde. Pour François Desrues, il montre bien que la mobilisation de la société civile qui va toquer à la porte des partenaires rend souvent les choses possibles. La parole est donnée à la salle. Cet inventaire doit permettre à la société civile: Quel est le rôle des professionnels? Quels en sont les résultats et quelles en sont limites?

Une particularité à noter à Strasbourg: Les 3 phases du second appel à projets ont été analysées. La première phase permet la mise en place de la dynamique du groupe et de son organisation. La phase 3 est celui de la conception architecturale. Les points communs et les différences de méthodologie des appels à projets lancés par les collectivités ont été analysés.

Rencontre autour de l'habitat groupé

Actuellement 6 projets sont en cours à Montreuil: Cela pose aussi la question de la prise de risque de la parole de chacun. Il semble important de choisir un mode de gouvernance, voire de le co-créer, mais aussi de garder toujours en ligne de mire le plaisir à créer ensemble. Ce cadre bienveillance, confidentialité, Ces outils nous invitent à changer nos pratiques.

Trois processus essentiels à définir et à borner en amont: Élection sans candidat: Processus qui permet de faire émerger la personne la plus apte pour un poste: Personne élue: Il est au service du groupe. Décision à 0 objections Son fonctionnement: Proposer une décision Tour de clarifications: Faire un tour pour vérifier que tout le monde ait bien compris la même chose. Il est possible à ce moment-là de rajouter des informations. Tour de propositions: La proposition est enrichie, modifiée.

On écoute les objections et leurs arguments. Se pose alors la question de comment et quelles sont les conditions nécessaires à rajouter pour améliorer la proposition. Décision prise: Différence consentement et consensus Consentement: Trois cadences de réunion: Chacun devient souverain pour exercer son autorité dans le domaine qui lui a été assigné.

Il peut et il sait prendre la responsabilité de décider pour tous. Propositions des participants recueillies par post-it et évaluation 1. Sites http: Le groupe qui choisit être acteur principal de sa démarche se positionne alors comme pilote de projet. EURL qui intervient comme prestataire auprès des groupes, ou éventuellement des collectivités. Existe depuis 4 ans. Suit actuellement 4 projets: Ce sont des projets portés par les habitants: Un projet nécessite une organisation adaptée. Il ne faut pas mélanger le. Importance de tenir ses engagements pour créer la confiance au sein du groupe. Pourquoi on le fait?

Comment on le fait? Quels sont les moyens nécessaires? Dans chaque phase, on pose des jalons: Sinon, il doit faire appel à un avis extérieur. Déconstruire la complexité ; Clarifier des responsabilités ; Identifier les risques. Le séquentiel Utilité: Permet de ne pas oublier une séquence et de prévoir le temps nécessaire pour chaque séquence.

Sur chaque sujet, les décisions sont rédigées, datées, validées et archivées. Blog pour les actualités discussions chronologiques. Archives selon une arborescence structurée. Wiki pour travailler en commun sur certains documents. Historique des réunions qui ont eu lieu. Forum pour mener des discussions thématiques: Formalise les modes de fonctionnement décidés collectivement.

Voir par exemple la Charte des Colibris. Pour des maisons individuelles ou constructions de plain-pied, cela peut fonctionner. Nécessité de faire confiance: Transformer les problèmes en compétences. Timing, tableaux, méthodologie de groupe, etc Trop de rigueur? Éveil à la conscience collective. Le groupe projet supporte la responsabilité de ses décisions. Le GRT facilite le travail et fournit les informations nécessaires. Il y a des formations plus théoriques gestion future, etc. Le GRT travaille sur plusieurs catégories avec le groupe: Le GRT ou des formateurs extérieurs pour certains points techniques assurent la formation du groupe.

La planification du projet b. En parallèle, le GRT propose un annuaire de professionnels en capacité de répondre à la demande et aux spécificités des groupes. THÈME 2: Cet appel à projets a contraint le groupe à entrer en phase opérationnelle très rapidement: Pour chaque action, chaque personne du groupe se positionne: Le tableau est rempli collectivement: Être au clair et transparent sur ce qui doit être délégué ou non, sur les envies individuelles. Le fait de découvrir que des personnes sont prêtes à traiter certaines dimensions peut-être une source de motivation. La place des accompagnateurs et le cadrage de leur mission: Toutefois, il faut être clair au moment de la contractualisation sur le fait que le groupe sera présent auprès de ce professionnel et conservera le pouvoir de décider in fine.

Le choix entre ce qui doit rester aux mains du groupe et ce qui peut être délégué: Certaines dimensions importantes doivent rester aux mains du groupe. Il est aussi judicieux que le groupe ou une commission se forme aux compétences qui seront pérennes tout au long de la vie du groupe: Tableau des compétences: Poser les bases - les principes: Partager les expériences dans des cadres de projets réalisés en propriété individuelle 3 projets et en propriété collective 3projets.

Le locatif social historiquement HLM: La forme juridique choisie par le groupe a des conséquences sur le montage financier. On distingue deux types de propriété: La propriété individuelle: La propriété collective: Les prêts immobiliers Les prêts immobiliers sont différents selon que le groupe aura choisi un type de propriété, individuelle ou collective: Le prêt bancaire immobilier: Le prêt conventionné: Les garanties Les garanties bancaires ou financières: La garantie hypothécaire: Le cautionnement: Un organisme se porte caution pour le client ex.

Il est un recours subrogatoire contre les emprunteurs défaillants. Il implique la solidarité de tous sur la dette. Le nantissement: Les garanties de construction: La garantie décennale: Elle garantit le remboursement et la réparation des dommages qui se produisent après la réception des travaux, sans attendre une décision de justice.

Elle couvre les même risques que la garantie décennale même durée: La garantie de parfait achèvement: La garantie de livraison: Pourquoi financer un habitat groupé pose-t-il plus de problèmes? Parce que vu par les banquiers, cela augmente les risques du montage avec la problématique des garanties bancaires.

Chaque projet apporte des contraintes spécifiques ; les dossiers sont complexes et lourds à monter. Il travaille actuellement pour imposer un modèle cadre en cours de finalisation. En , le Crédit Coop devrait reprendre le financement des projets pour tester ce modèle. On considère 2 types de projets: Ceux en propriété individuelle PI: Ceux en propriété collective PC: Ecologis, à Strasbourg: La Salière, à Grenoble: Ils ont opté pour un achat en indivision pendant la construction, passant en copropriété dès que le bâtiment fut construit.

A3 - Le montage financier Les Granges Prêts immobiliers: Ecologis Prêts immobiliers: A4 - Les garanties Les Granges Garantie hypothécaire: Dommage ouvrage: La Salière Garantie par cautionnement Dommage ouvrage: A4 - Les frais Les Granges Frais bancaires: Ecologis Frais bancaires: SCIA non dissoute frais plus élevés.

La Salière Frais bancaires: Le formulaire PTZ est très cadré. Il appartient au banquier de bien sécuriser le dossier. A5 - Les appels de fonds Les Granges Appels de fonds: Les plus: Ecologis Appels de fond: La Salière Appels de fonds: Très lourd à gérer pour la banque qui, pour avoir une bonne lisibilité et couverture du risque a pris le relais de la charge privée Les plus: Préférer une mensualisation des appels de fonds: Bien valider le principe avec les entreprises. Être tous dans la même banque simplifie les vérifications, corrections et virements. Les projets en propriété collective Généralités: Terre de verger St Pierre le Vieux 71 Groupe: SCI à capital variable Financement: Ce montage en prêt solidaire a permis de ne pas avoir recours à une banque.

Habiterre à Die Drôme, 26 Groupe: SCI à capital variable ; Financement: Autre montage réalisé sur des bases solidaires et dont le principe est disponible sur Internet: Hameau des Buis: Les autres alternatives et motivations: Cela passe par les réseaux de connaissances, de relations: Il y a des réflexions importantes à mener. Il existe aussi le problème de foyers pouvant apporter un gros capital mais avec peu de revenus.

Du point de vue législatif: Ce risque devrait être mutualisé à , familles dans des structures coopératives plus larges. Le financement est plus facile après le passage en copropriété. La Nef espère que ce fonds sera opérationnel en Et pourquoi ne pas créer nous-même notre banque pour financer solidairement les habitats groupés? Synthèse faite en plénière de clôture Débats orientés sur des projets en propriété collective problématique des banques, les possibilités de créer des foncières, des difficultés de financement des projets.

La gouvernance, les retours sur investissement, les assurances, les responsabilités pour ne citer que quelques exemples ne sont pas limités aux seules phases opérationnelles du projet de construction. Cette étape permettra de structurer ce qui constitue un enjeu individuel et la manière de passer au groupe et à ses mutualisations et solidarités. Les zones de conflits à chaque étape doivent être reconnues comme nécessaires.

Vendredi 6 juillet et samedi 7 juillet au matin

Valider la compréhension des trois questions: Explication pour établir des relations entre ces questions pour en définir des thèmes et des modes opératoires. Par phase faire intervenir chaque groupe pour positionner les post-it sur les points clés, en ayant une expression orale individuelle de ses réactions écrites. Sur ce principe, le groupe est en totale autonomie. Ce type de montage impose une maîtrise ou tout au moins un apprentissage de la culture de projet et des compétences, juridique, financière, technique ; il nécessite sinon un groupe stable au moins un noyau du groupe engagé et constant sur la durée.

Dans ce montage, le groupe projet et donc les familles portent tous les risques. La collectivité a rendu possible ce projet par: Les familles, chacune propriétaire de son logement, se sont également organisées en association coopérative. Dans ce montage, les familles ne supportent quasi aucun risque sinon celui du temps passé ; à noter que la ville de Nanterre a demandé une participation de euros aux familles pour la première partie de la formation. La participation des habitants porte sur les aménagements intérieurs, la typologie des appartements, la décoration sans que ces aménagements ne remettent en cause la coque du bâtiment préalablement définie.

Comme dans le montage précédent, les familles ne supportent. Montrer que les séquences du projet font partie du moteur du projet. La méthode consiste simplement à puiser dans les acquis ou la maîtrise des acteurs. Concevoir le projet et financer les études. Est-ce que cette référence correspond à une attente, une capacité, un objectif ou un moyen. Il est demandé de qualifier votre référence, pas de la décrire. Question 2: Sur quelle base, structurez-vous un processus de décision évolutif? Les applicatifs étant: Question 3: Avec les thèmes: Les applicatifs sont: Propositions méthodologique en forme de Retours des participants recueillies par post-it conclusion transmis à posteriori et évaluation à partir de ces réactions.

Cela rendait les compréhensions et les mutualisations compliquées sauf si nous faisions deux choses: Peut-on évacuer cette question malgré tout?

On distingue la MO privée et la MO publique. Ses obligations: Par ailleurs il doit prévoir les mesures de sécurité qui seront nécessaires. De la difficulté de faire une étude de faisabilité qui peut largement dépasser celle-ci car il est face à un groupe hétéroclite. Il faut être architecte militant. Comment les trouver?

Promotion et soutien de l'habitat groupé participatif

Cette structure sera gérée par des étudiants pour développer la mixité intergénérationnelle. Les différentes fonctions sont clairement identifiées par la loi. Les responsabilités comme les garanties peuvent être importantes. Réguler, encadrer le débat. Nous pourrions jouer ensemble pour intégrer la complexité des choses.

Qui sommes-nous: Comment dans le référentiel métier, le RAHP organise les éléments déontologiques de concurrences entre autre avec des associations qui sont subventionnées par des fonds publics et qui ont des taux horaires largement inférieurs à ceux des entreprises privées. Réponse de Stefan Singer: Habicoop est membre du RAHP.

Intervention du représentant du GRT du Québec présent dans la salle: Au Québec, les compétences sont portées par plusieurs personnes: Yves Bouillaquet du projet Voisinage à Tulle: Il cite la société coopérative du pays basque espagnol Mondragon, elle-même constituée de plus de coopératives qui emploie au total plus de personnes dont environ 35 dans le Pays Basque Espagnol et qui a une influence forte sur les décisions politiques de la région.

Etape 1: Il identifie les compétences suivantes: Intervention de la salle personnes non repérées: ETAPE 2: On distingue: Lors de cette étape, il est primordial de valider les apports extérieurs: On formalisera également les capacités de soli-. Précision sur son rôle et ses responsabilités. Gestion des risques.

SPS, BE géotechnique, sécurité, assurances, etc. Elle peut être cependant extrêmement utile dans certaine situation: En tout cas pas de réponse.


  1. Jeudi 5 juillet.
  2. À lire également.
  3. Rencontre : Habitat participatif, pourquoi choisir un accompagnateur ? - Grenoble.
  4. Rencontres nationales de l’habitat participatif, Grenoble, du 16 au 18 () - Agenda & Actualité;

Tous ces gens qui veulent des normes, des outils, une seule réponse: Afinancement quelles conditions habitat groupé au choix dudetype structure juridique Telles sont les et thématiques cetde atelier. Son but est de provoquer le débat avec des questions parfois provocantes. Elle veut envisager cet idéal comme une difficulté.

La question se pose pour plusieurs domaines comme celui du genre Babayagas , des origines,. Anne Labit a surtout travaillé sur les projets situés en Allemagne, Suède, Angleterre. De nombreuses réalisations depuis dans ce sens. Une coopérative réservée aux personnes vieillissantes sera par exemple moins aidée financièrement.

La ville veut intégrer au moins un bâtiment par arrondissement comme support de coopérative intergénérationnelle. Cette implication de la commune et le nombre de projets tend à normaliser un modèle avec des caractéristiques fixées: Pourtant des modalités spécifiques avaient été mises en place comme un système de médiation interne, des réunions régulières En Suède, on recense une cinquantaine de réalisations de coopératives chiffre pour Mais la libération du modèle reste inachevée et est surtout promue par des entreprises.

Spécificité de ces habitats groupés suédois: Exemple le plus ancien: Stolplyckcan , 3 immeubles pour appartements en pleine ville. Cette initiative se caractérise par: Ce modèle de logement public présente des prix très compétitifs. Le contexte en Angleterre est un peu différent, culturellement ce sont les communautés qui prennent le pas sur les coopératives.

Le cohousing est un phénomène nouveau. Ce sont des associations qui fournissent le logement social. Ce sont eux qui ont le plus de temps et qui participent le plus. Pour vivre ensemble, il faut être proche. La recherche de proximité, si elle se base sur ce critère, est-elle vraiment incompatible avec mixité générationnelle? Suzanne est architecte et directrice du service des ressources techniques dans le groupe CDH qui promeut les coopératives depuis Il existe deux types de logements publics: Tout comme les projets suédois, la participation aux repas communs est une obligation plutôt bien accueillie 3 à 5 par semaine.

Encore une fois cet élément semble primordial. Peu de projets inter-générationnels. Après cette présentation du contexte québécois, on nous a présenté particulièrement la coopérative du Village de Cloverdale. Ils se sont organisés pour racheter progressivement. Chrétien nous a présenté ce premier tour de table et les raisons de chacun de prendre en main sa vieillesse. Parmi toutes les raisons invoquées on retrouve principalement: Les quatre valeurs fondatrices sélectionnées sont: Le logement en lui même est prévu pour être adaptable au handicap nuance: Chamarel Actuellement: Chrétien précise que les statuts de la société ont été étu-.

Ce lieu hautement équipé et complet bénéficie des investissements de la mairie. Cela fait dix ans que le projet existe. Propositions des participants et évaluation 1. De manière générale il est important que tous les habitants partagent les mêmes attentes du logement. Cette organisation multiplie les besoins de communication. Formaliser le cadre de cohabitation des diverses activités économiques dans un règlement intérieur pourrait permettre de diminuer les contraintes.

Il en va de même pour les retraités très disponibles. Les coopératives de solidarité regroupent à la fois des membres travailleurs et des usagers. Les membres sont âgés de 75 ans et plus. Ils évoluent en auto-gestion, disposent de services de soins, de repas ouverts aux personnes âgées extérieures… Les soignants et les personnes assurant le quotidien sont membres travailleurs et font partie de la coopérative. Sur une avenue commerçante. Le projet est soutenu par la mairie. Suite à leur expulsion, ces familles ont décidé de monter ce projet. Leur objectif prioritaire était de pouvoir disposer de logements décents sur le plan sanitaire et de créer un pôle économique.

Faire parler ceux qui ont acquis une "expertise d'usage" à ceux qui sont en vue ou en train de l'acquérir. Ce projet a été initialisé par Maryse Rivoire, cet atelier avait été pensé avec Maryse. Deux habitats présentés par deux habitants: On peut dire que nous étions des classes moyennes supérieures architecte, conducteur de travaux, chercheurs, ingénieurs, techniciens, laborantine, bibliothécaire….

Maintenant nous sommes dans les soixante! Nous faisions connais-. Nous avons une très grande salle collective 80 m2 , un petit salon 25 m2 , un atelier de bricolage, deux locaux annexes vélos, congélateurs communs , une cave commune, un labo photo et un jardin commun de m2. Toutes les dépenses afférentes sont divisées par 6. Nous entretenons nous-mêmes ces espaces, à tour de rôle, mais sans véritable organisation. Nous organisons environ 2 fois par an des week-ends de travaux collectifs entretien des espaces collectifs et du jardin.

Le système de gestion était simple: Il va de soi que ce sont les propriétaires qui fournissent et lavent les draps! Le prix reste cependant modique. A quelques petits incidents près, le système a bien fonctionné. Il est vrai que situés près du salon des expositions de la Porte de Versailles, nous étions très sollicités. DJ Au rez-de-chaussée, sur le côté le moins bien éclairé, là où personne ne voulait habiter! Ces portes sont en général ouvertes mais quand on veut être tranquille, elles sont fermées. Et ça, tout le monde le comprend et le respecte.

Chacun sa vision! Nous avions une petite barrière rarement fermée qui séparait la Fonderie de la rue. Nous faisons des réunions quand il y en a besoin. Cependant, une fois par an nous organisons une réunion formelle de la SCI, obligatoire statutairement. DJ Nous avons fonctionné de manière hebdomadaire durant la première année, puis nous avons desserré un peu par la suite. Progressivement nous avons maintenant une réunion trimestrielle.

Bien sûr, si à 19h un parent manquait et nous avions des patrons qui tiraient sur la corde! DJ Deux choses: On a donc toujours favorisé la convivialité, même quand il y avait de très sérieux différents entre nous. Donc, nettement plus sympa, mais pas toujours drôle! Je ne suis pas sûr que cela se soit passé de la même manière dans un habitat traditionnel.

Mais je sais que quelques-uns de nos enfants sont dans des groupes projets.

Rencontre autour de l'habitat groupé | ECHOSCIENCES - Grenoble

La première est que: Bref, notre système est trop marginal. Ils ont pour la plupart, bien réussi dans la vie. DJ Nous venons justement de faire connaissance de nos nouveaux voisins. Et les vendeurs empochent la plus-value…. DJ Nous avions un couple qui avait prévu un studio pour son grand garçon. Depuis plus de 15 ans, nous avons une locataire dans ce studio. Nous lui disons bonjour quand nous la croisons!

Bons plans et sorties : Ardèche, Drôme, Hautes-Alpes, Haute-Savoie, Isère, Savoie, Vaucluse

Cela nous aurait permis de renouveler un groupe quasiment stable durant 25 ans. Un groupe, cela doit se renouveler régulièrement pour vivre. Je pense que cette homogénéité était bénéfique au groupe et à sa longévité. On ne peut pas vivre quotidiennement entre familles qui seraient trop différentes. Mes voisins veulent faire un ravalement tous les dix ans. Moi je ne peux pas. La solitude permet toujours aux vieilles habitudes de revenir. Nous avons beaucoup trop de petits propriétaires! Nous nous revendiquons comme un groupe autogéré.


  • site rencontre femme handicapée?
  • escort beurette 94!
  • Actes des rencontres nationales de l'habitat participatif by LES FOLIES LORMONT - Issuu.
  • 6 ème rencontres Nationales de l’Habitat Participatif?
  • jeux de fille gratuit de rencontre.
  • Espace(s) Commun(s) Le portail des habitants participatif - Intranet du Mouvement : RNHPProgramme.
  • le sens de flirter en arabe.
  • DJ Personnellement, ayant vécu près de 30 ans dans un habitat groupé, je ne vais pas changer de vocabulaire pour faire plaisir aux uns ou aux autres. Pour aller plus loin liens Internet, références, …: Et tenir le coup: Synthèse faite en plénière de clôture Beaucoup de projets présents parmi les participants, avec des questions très pratiques et concrètes mise en place du groupe? A10 - Montage financier, mixité sociale et statut juridique: C3 - Des montages juridiques et financiers originaux.

    Les statuts juridiques seront présentés suivant 2 entrées: Seulement les espaces communs? Considérant les contraintes: A noter: SCIA création en non dissoute. Dans ce dernier, 3 logements sont financés par des prêts sociaux sous conditions de ressources: Ce projet se caractérise par un bail emphytéotique attribué à Dynacité. Question de la salle: Réponse de Pierre-Yves Jan: On doit différencier les espaces communs qui existent dans tous les ensembles de type copropriétés escalier, ascenseur, local poubelle, etc.

    Quel intérêt de ne pas dissoudre la société après la construction? Or une mutation peut devenir la cause de tensions importantes entre les voisins et créer des ruptures dans le fonctionnement du collectif. A-t-on un exemple de montage où les occupants payent un loyer qui, accumulé, sert à se constituer un patrimoine? Réponse de Pierre Levy: Pierre-Yves Jan conclut: Commentaire de Martine Scrive de Hespère Les sociétaires sont appelés coopérateurs.

    La coopérative protège les locataires ; elle a les caractéristiques suivantes: Du point de vue des avantages financiers, le montage en coopérative permet de bénéficier: Ces avantages minimisent le coût du projet immobilier et celui de la charge de remboursement. A noter cependant: Pierre Lévy fait remarquer que cette mixité, argument fort de la coopérative, est compromise, à la fois par le bas et aussi par le haut.

    Le montage en coopérative présente également les inconvénients suivants: Cet apport ex: Le projet porte sur trois petits immeubles à réhabiliter pour être attribués à des personnes démunies très social, plafond PLAI , représentant un total de 10 logements. Une part importante de la réhabilitation est prévue en auto-réhabilitation accompagnée, ce pour quoi Regain a construit un partenariat avec les Compagnons Bâtisseurs Provence. A Aubagne, le montage prévoit 5 collèges: Tout cela est très complexe et nécessite un accompagnement. Faciliter les emprunts collectifs pour permettre à tous de participer: Qui permettent de donner des résumés de chaque opération.

    La Ruche : habitat participatif à Bègles

    De quelle mixité sociale parle-t-on? Eco-quartier de la Cartoucherie: Ces programmes sont structurés pour favoriser la mixité sociale. Ce sont souvent des projets à grande échelle unités. Sur Montréal, de nombreux projets de petite échelle ont permis de faire évoluer et travailler sur la question de la mixité. Le Programme Accès Logis de la province de Québec permet de faire trois types de projets: Il existe également des projets mixtes, qui mélangent ces différents types de projets depuis le départ.

    Mais cette mixité engendre souvent des difficultés à faire accepter le projet par le voisinage, selon le public concerné. Les contestations sont fréquentes: Il montre la nécessité de communiquer énormément pour expliquer le projet et ses aspects bénéfiques pour le quartier. Les habitants se sont mobilisés, ont fait un recours collectif dès pour revendiquer le droit de se monter en coopérative et devenir propriétaires. En , après de nombreuses difficultés et péripéties convaincre, trouver une forme coopérative, des partenaires, des financements, Le village présente une grande diversité de population: Divers comités spécifiques ont.

    La pratique dans ces comités apprend aux gens à se respecter, à briser les préjugés. A la Cohab, le personnel engagé vient du quartier. Les Assemblés Générales annuelles sont très fréquentées: Vous êtes invités à venir visiter si vous venez au Québec! Il propose des activités et du logement sur un lieu ouvert, avec 4 volets: Les aides se situent dans le cadre de différents dispositifs actuels: Des contacts sont pris avec Habicoop pour intégration dans des Habitats Participatifs.

    Les permanents sont locataires ou hébergés à titre gratuit. Et celui de réserver dans certains H. Ils ont fait les choix: Le recrutement. Propositions des participants recueillies par fiches couleurs 1. Mais on se heurte actuellement à de nombreux freins juridique, législatif, mentalités, sociétaux: Partir de cas concrets pour casser les préjugés ex: En France, plusieurs projets spécifiques ont été présentés, en particulier: La plupart des questions sur la mixité sociale ont fait dériver sur des questions juridiques.